Le Guide d’évaluation scolaire ou gévasco en jargon de parents d’enfants dys qu’est-ce que c’est ?

En quelques mots : c’est un guide ( questionnaire) qui permet d’évaluer les besoins de l’élève car le gevasco touche qu’un monde scolaire.

L’ enfant  des difficultés et au travers de ce questionnaire il faudra les évaluer, les lister, les argumenter.

Ainsi la  CDAPH  pourra prendre en compte cette évaluation et mettre en place grâce au PPS ( projet personnel de scolarisation) les adaptations nécessaires.

Le gevasco est téléchargeable sur le site suivant : http://www.cnsa.fr/documentation/formulaire_1redemande_interactif.pdf

il existe deux versions , celui pour la première demande, puis celui du ré-examen que voici : http://www.cnsa.fr/documentation/formulaire_reexamen_interactif.pdf

Vous pouviez aussi trouver ces informations dans la page Facebook sur ce lien là : ici

On rempli un gevsaco première demande pour un enfant qui n’a pas encore de dossier Mdph, et donc pas de PPS.

Ensuite on remplira les gevasco suivants avec l’aide de l’autre formulaire ( ré-éxamen). Le tout étant d’évaluer si l’enfant peut faire la tâche scolaire seule, avec de l’aide, avec beaucoup d’aide ou pas du tout . Il faudra argumenter vos réponses afin de montrer l’exactitude de vos propos. Ceci est très important : ni minimiser une difficulté ni l’augmenter.

Ce document se rempli pendant ce qu’on nomme une ESS : équipe suivi de scolarisation Voici un document du bulletin officiel du ministère de l’éducation national : : document fort utile.

Le premier gevasco prend plus de temps que le ré examen.

Il arrive souvent que les enseignants ou l’enseignant référent préparent le questionnaire de gevasco ré-examen en amont afin de gagner du temps car l’ ESS est très courte. Néanmoins lors de cette ESS l’avis des parents doit être pris en compte, et le gevasco doit être signé et accepté par tous les partis. On peut ainsi en temps que parents partager des choses avec les enseignants afin qu’ils figurent dans le gevasco, ou si lors de la lecture le parent trouve que l’enfant s’en sort soit mieux soit moins bien que le pensait l’enseignant argumenter pour modifier alors l’évaluation. L’enseignant ne pouvant deviner ce que les parents mettent en place à la maison pour compenser et aider leurs enfants.

Un vrai dialogue se tient, lors de cette ESS.

Peuvent être ou doivent être présent , les enseignants, l’enseignant référent, les parents, l’enfant s’il le souhaite, les thérapeutes ( en fonction de leur disponibilité , sinon ils pourront rédiger des lettres de recommandations) et la famille peut choisir de se faire accompagner par les personnes de leur choix ( ou la personne de leur choix; association des parents d’élèves ou associations dys, ou simplement un ami) . Les accompagnants tels que AVS ou AESH peuvent être présents. C’est de loin préférable mais, pas obligatoire, donc à voir en fonction de leurs disponibilités.

 

L’évalution d’un enfant tient compte de ce que l’on nomme la comparaison avec ses pairs  : en effet il faut comparer les élèves de la même classe d’âge et ce que l’on attend d’eux à leur niveau.  Par exemple on ne pourra attendre d’un cp d’être capable de prendre des notes … 😉

Lorsqu’il y a ré examen, on pourra donc comparer l’évolution de l’enfant par rapport au gévasco précédent.

Lors d’un ré examen, le gevasco est transmis directement à la MDPH par l’enseignant référent. Pour une 1ere demande en général c’est la famille. ( mais comme toujours cela change en fonction des départements)

Pour résumer ce gevasco est une pièce maitresse de votre dossier MDPH. Il permet aux enseignants de voir où sont les difficultés de vos enfants et de faire ne sorte de pouvoir les aider.

Voici un PDF du CNSA concernant le gevasco.  cnsa-geva-sco-web copie

 

Dossier MDPH nimes

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publicités